Schrek Séraphin Lampion 11 juin 11:29

@cevennevive
A partir du néolithique, sapiens a appliqué à sa propre espèce ce qu’il a imposé aux animaux qu’il a asservis : l’élevage.
La seule différence, c’est que (jusqu’à maintenant), il n’élève ses semblables que pour les faire travailler, alors que les animaux ne sont pplus élevés que pour être mangés (sauf dans les pays pauvres où on mange peut-être des hommes de temps en temps).
Le paradoxe de cette situation, c’est que l’éleveur impose ce régime à sa propre famille et, du coup, à lui-même. Il appelles ça « éducation » (nationale à l’occasion).
Alors, comment voulez-vous trouver un iota de liberté là-dedans ?


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe