alinea alinea 11 juin 13:06

Le discours d’Anne de Bretagne, certes je pourrais le tenir ; je m’en garde, l’ambiance est fratricide, et pourtant quel mal ils nous font les suiveurs du joueur de pipeau !


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe