esmeralgan 17 juin 04:52

@véronique
A noter aussi que lors du pic de surmortalité d’avril 2020 seuls environ 60% sont attribués a covid à l’échelle de l’Europe (pic hebdo 109 000 décès dont 39 000 de surmortalité dont 22 000 covid). On pourrait voir ça comme 2 pics de surmortalités simultanés en Europe dont l’un (60%) correspondrait à covid mais pas le 2ème. Sur le total 40% ne sont pas covid, je me les explique par le manque de prise en charge d’autres pathologies durant ce court laps de temps. Notamment la peur de sortir voir sont médecin ou pour aller aux urgences. On peut se demander si cette augmentation de la mortalité d’autres pathologies durant ce pic n’a pas impacté de la même manière celle de covid en particulier. Je veux dire : est-t’on vraiment certain que la saturation est seule responsable d’une hausse supplémentaire de la mortalité sur cette période ?
A l’exception de la France où 100% du pic de surmortalité est attribué à covid. Mais ça du coup je suis très sceptique. Je pense qu’il faudra revoir à la baisse la mortalité covid au moins en France. Et donc revoir à la baisse aussi la mortalité covid à l’échelle européenne.

Mortalité/surmortalité Europe : 
https://www.euromomo.eu/graphs-and-maps/
Mortalité covid European Union :
https://ourworldindata.org/covid-deaths


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe