Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 16 juin 2021 17:32

Tu as pu remarquer que j’ai un ennemi sur Agoravox qui m’attaque en permanence.
Certains l’appelle fifi. Il est en congé pour le moment sinon il serait venu me harceler avec ses conneries habituelles en me faisant remarquer des choses que je connais parfaitement et que j’en ai rien à foutre. Je lui avais téléphoné là où il travaille pour le tester. Cela remonte déjà à 2017. Un premier billet en parle.
J’avais été plutôt surpris de ses réactions. Même profession, Bruxellois, pourtant...
Le fifi voulait se faire « une plume » et il aime avoir du monde avec des suivants qui le lisent et l’applaudissent sous forme de commentaires. smiley
Je me fous complètement d’en avoir. J’écris un journal pour mon propre plaisir. On y vient lire, c’est bien, sinon, ce l’est aussi.
Sa technique de complotiste a été la même dans tous ses articles.

  1. Démolir l’autorité et les médias officiels.
  2. Dénigrer les problèmes de santé que le Covid engendre. Le Covid s’est du vent. Les hôpitaux qui ne pouvaient plus assumer, pour lui, c’était des conneries.
  3. Les vaccins c’était de la merde. Fifi brin d’acier, l’avait dit. J’étais le petit vieux qui ne savait pas ce qu’il dit. S’il savait qui était Allusion, Eriofne ou L’enfoiré, il comprendrait que l’on n’a pas vaqué dans le même bain.

Il faut que je répète : en 2005, quand Agoravox m’a demandé de participer, j’ai beaucoup hésité. Je n’aimais pas certaines règles d’utilisation. 

Les réseaux sociaux étaient encore dans les limbes et j’ai accepté.

Au début, cela paraissait intéressant. On discutait entre rédacteurs en dehors d’Avox J’aime apprendre depuis toujours. Je voyage un peu partout dans ce but.

Mais maintenant Avox ne suit plus cette ligne de conduite. On fait de la propagande.

On n’y apprend très peu de choses de neuf et d’original que l’on ne lit pas dans la presse officielle.

Agoravox est aussi très français.. Je ne sais si tu as déjà été jeter un coup d’œil dans la version italienne agoravox.it

C’est cool. Aucun commentaire et donc pas de commentaires désobligeants qui sont là pour seulement dénigrer celui qui déroge de la sainte loi du site .

De quoi parle-t-on en général : de politique français (même fifi).

A force de connaitre le chauvinisme française, j’ai pris le contre pied à la belge.

Quand je veux m’amuser je commence à parler en bruxellois et plus personne ne comprend comme un zinneke qui connait la zwanze mieux que personne.

Il n’y a pas un endroit de Bruxelles où je ne suis pas passé à pied ou à vélo.
Bruxelles est une ville qui évolue en permanence.
On y parle une centaine de langues avec un peu plus de nationalités.
Tu peux voir des travaux un peu partout avec les embouteillages que cela crée.
Si un jour, tu passes par ici, je t’invite.
On ira boire une pintje quelque part avec des frites et des moules...
 smiley


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe