véronique 16 juillet 17:33

@Amanite phalloïde

En fait, on n’a pas besoin d’une étude comme celle sur laquelle se fonde le ministre la santé, pour connaître son résultat.
Les cas symptomatiques ce sont des personnes qui avaient des symptômes et qui se sont fait tester.
Or il y a à peu près un tiers de personnes complètement vaccinées dans la population globale. Donc bien plus de personnes non vaccinées.
Et surtout, de très nombreuses personnes se sont fait vacciner justement pour ne plus avoir à faire de tests. Donc il est quasi certain que ceux qui se présentent pour un test avec le nez qui coule ou autre symptôme ne sont pour la plupart pas vaccinées.

Ce chiffre de 96 % n’a aucune valeur.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe