Arogavox Arogavox 20 juillet 08:25

bis repetita :

« Nous sommes bien en guerre, et le combat sera juridique, philosophique, sociétal et pacifique. »

— en parallèle de Me Di Vizio, sur qui nous pouvons compter pour le volet juridique de la contre-attaque, ne saurait-on envisager cet autre volet fondamental du coeur de cette guerre totale :

   le levier commercial et consumériste !


 Ceux qui ne veulent pas être piqués par les dards intraçables d’une vente forcée, vont bientôt être affamés par un blocus alimentaire, vu que leurs centres commeciaux habituels leur fermeront leurs portes ...

  

 Nul doute que de nouvelles chaînes de distribution, par distribution à domicile, verront alors le jour ;

 et il n’est pas improbable que les propriétaires de ces nouveaux circuits ... seront les mêmes que ceux qui leur ferment les portes par ailleurs !

  
 D’où l’urgence de réagir selon ces deux axes :


— d’une part, faire savoir aux monopoles actuels que, si jamais ils ferment leurs portes à une part énorme de la population, l’obligation d’aller voir ailleurs n’induira pas une perte de clientèle temporaire, mais définitive ! 


 Faire savoir aussi au personnel de ces centres commerciaux que c’est lui, et non pas leurs patrons qui vont subir cette perte de clientèle ...

  
— d’autre part, mobiliser les petits producteurs pour qu’ils constituent eux-mêmes les nouveaux circuits de livraison à domicile, sans attendre que ce ne soient encore les mêmes propriétaires de monopoles qui fixent les prix dans ce nouveau marché !


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe