Taverne Taverne 20 juillet 11:30

@NICOPOL

On n’emprisonne pas un malade ou un porteur de symptômes. Ce n’est pas un délinquant que l’on enferme. On lui explique les choses et on lui faire prendre conscience de sa responsabilité. On ne le force pas mais on le contrôle. S’il doit y avoir sanction, elle doit être graduée et proportionnée au risque qu’il a fait courir. Dans la réalité, les mesures de quarantaine sont difficiles à mettre en œuvre tout en respectant les droits et libertés des individus. Mais « difficiles » ne veut pas dire impossible. Le gouvernement a annoncé des mesures et y a renoncé en prétendant que c’était impossible. C’est une faillite de plus du système que l’on fait « payer » à tout le monde.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe