Francis, agnotologue Francis, agnotologue 20 juillet 15:06

@Luc24
 
 ’’je suis très gêné par votre (@Nicopol) utilisation du terme ennemis pour désigner les partisans de la vaccination. Il eût été préférable de parler de contradicteurs ou d’adversaires. Avec un ennemi, on ne dialogue plus, on le combat... parfois jusqu’à la mort. ’’
 

Ceux qui veulent imposer ces thérapies géniques inefficientes à des personnes en bonnes santé ne dialoguent pas : ils nous combattent. Et je crois bien que c’est une question de vie ou de mort.
 
En l’occurrence, ce sont bien nos ennemis.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe