NICOPOL NICOPOL 20 juillet 20:38

@Silence, on pique !
LIBERTE ! 

Jamais le perdre de vue. La dictature orwelienne en marche ne l’aime pas, ce mot. Usons-en jusqu’à plus soif ! 

Mais non ! Ce qui définit la dictature orwelienne, ce n’est pas la privation de liberté, c’est la perversion du sens des mots (« la guerre, c’est la paix ! »), la suppression des faits, la réécriture de l’histoire. C’est d’une toute autre nature, et c’est bien contre cela que nous sommes en lutte actuellement.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe