Adèle Coupechoux 21 juillet 06:56

@Extra Omnes

C’est quasi rien, je vous l’accorde, comme opposition.
Cette énième vague n’est qu’un prétexte pour nous contrôler définitivement.
L’espace est de plus en plus privatisé par une frange de la population qui ne veut pas que nous circulions librement.
Ils nous veulent cloués à domicile pour s’assurer que nous les regardions vivre, à travers des reportages dans des contrées de plus en plus interdites d’accès. 
Comme les rues désertes filmées par les mêmes pendant le 1er confinement.
La Répression En Marche...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe