Attilax Attilax 21 juillet 20:11

@Renaud Bouchard

LREM n’est pas un parti mais un « mouvement » composé de « traîtres », issus des partis « de gauche », de droite et du centre. Majoritaires à l’assemblée, ils votent comme des playmobils, comme on a pu le voir ces 4 dernières années.

On peut raisonnablement supposer que ces baltringues ne sont pas des plus courageux. Donc si la peur change de camp, à mon humble avis, ils lâcheront leur monarque aussi vite qu’ils l’ont rejoint, comme une volée de moineaux apeurée, pour aller se trouver une mangeoire moins dangereuse... Car les flics ne vont pas pouvoir protéger tout ce petit monde, et encore moins les petits kapos-relais des donneurs d’ordre.

À la violence du « projet présidentiel » risque fort de s’opposer une autre violence, légitime celle-là : celle d’une partie de la population qui n’a plus d’autres choix que d’agir ou crever la gueule ouverte. Car une grande partie ne pliera pas, ne serait-ce que pour leurs gosses. Il n’y a pas que des fiottes dans ce pays, les GJ peuvent en témoigner.

C’est le théorème d’Archimède version « sociale » : tout corps social « républicain » plongé dans la dictature exerce une force égale dans l’autre sens... Plus tu pousses, plus ça résiste. Logique.

J’aimerais pas être LREM aujourd’hui.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe