Fergus Fergus 21 juillet 11:31

Bonjour, Jacques

Bien d’accord avec la tonalité de votre article.

Par chance, si le pays est de facto « divisé », le rapport entre les pro-vaccination et les anti ne cesse de se modifier en faveur des premiers nommés.

« Chance » car l’on ne pourra sortir de cette crise que lorsqu’une large majorité de nos concitoyens auront été vaccinés. Ce qui sera sans doute le cas durant l’automne.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe