leypanou 21 juillet 14:50

Beaucoup à dire sur cet article truffé d’approximations et de contre-vérités.

Je ne prends que 2 extraits :

1)Du reste, ce n’est qu’un vaccin de plus qui s’ajoute à la longue liste de tous ceux qui nous ont été injectés, sans problème particulier, depuis notre plus tendre enfance  : regardez le nombre de décès provoqués par les vaccins aux États-Unis depuis les années 90 ici avec l’impact en 2021, pour l’Europe, on en est déjà à plus de 15 000 décès. Une campagne massive de vaccination a été arrêtée dans les années 70 après seulement une cinquantaine de décès.

Argument classique : corrélation ne veut pas dire causalité, allez dire çà aux familles endeuillées. Les médias propagandistes ne sont pas très bavards sur cette question.

2)Mais la grogne des soignants est, en revanche, incompréhensible, tellement la vaccination est nécessaire à l’exercice de leurs activités, à quelque niveau que ce soit  : comment ont-ils fait quand ces piqûres n’étaient pas prêtes ? Est-ce vous qui allez subir les conséquences de ces piqûres ? On ne peut pas comparer ces pseudo-vaccins avec les vaccins classiques qui ont de nombreuses années de recul.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe