roman_garev 21 juillet 12:05

@Pierre
Bonjour Pierre.
Merci pour cet article et surtout pour cette « petite précision » qui en fait désavoue son contenu principal.
Vraiment, il ne s’agit que d’une modification de la classification des boissons alcooliques en Russie, et strictement en Russie, au sein de son marché intérieur.
Autrefois dans cette classification on avait une seule catégorie pour les champagnes et vins mousseux, à savoir « vins mousseux (champagne inclu) ».
Maintenant on en a deux : 1) « champagne russe » et 2) « vins mousseux ».
Évidemment tous les champagnes non russes entrent désormais dans la catégorie ’vins mousseux".
La mention de cette catégorie doit figurer en russe sur l’étiquette complémentaire (petit bout de papier blanc imprimé avec le barcode) collée au dos de chaque bouteille vendue en Russie.
Tandis que l’appelation originale, définie par le producteur, reste intacte sur l’étiquette principale conçue par le producteur.
Et c’est tout ! Pas même de quoi agiter un petit doigt.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe