Scuba 22 juillet 15:54

article volontairement trompeur.

L’auteur confond le respect d’une AOC (appellation d’origine contrôlée), liée à un terroir, avec une marque commerciale, qui peut être achetée et revendue.

Dans le cas de ces vodkas, il ne s’agit pas d’AOC mais de marques commerciales achetée et revendue au grès du bon vouloir de leur propriétaire.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe