Patrick Samba Patrick Samba 11 août 2021 14:06

@Legestr glaz

Et comme par hasard à la Réunion (sud de l’Afrique), en Polynésie (océan pacifique) et aux Antilles françaises (océan atlantique), des régions pour le moins très éloignées, mais toutes des iles françaises, la situation est brutalement explosive sur le plan épidémique.Au même moment.
Et très curieusement cela survient après l’instauration du pass sanitaire profondément anti-démocratique, et dans des iles rebelles où le taux de vaccination est justement très faible.
Ce virus et ses variants sont décidément très politiques.
On l’avait déjà observé avec ce curieux comportement d’être plus virulents la nuit et en plein air que de jour dans le métro, justifiant de couvre-feux même jamais instaurés au cours de la seconde guerre mondiale.

Et curieusement dans les iles anglaises et espagnoles des caraïbes proches de la Martinique et de la Guadeloupe, notamment en Dominique se situant entre les deux iles précédentes, pas de problème nouveau.

Vraiment, ce virus est non seulement facétieux en cours de journée et sur le plan de la géographie, mais également manifestement allergique à la démocratie.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe