Bernard Grua Bernard Grua 12 septembre 13:40
Je me souviens des Wakhis célébraient l’amitié sino-afghane il y a un ou deux ans.
Ils ne connaissent pas la politique. Ils pensent aux affaires. Mais, aujourd’hui, pas d’argent, pas de services. Tout est arrêté. Ici, la vie est très difficile actuellement. Pas d’argent, ici, toutes les banques ont fermé. La nourriture est très chère.
Le fait est que le Wakhan est devenu stratégique pour la Chine. Ils veilleront à ce qu’il reste sous le contrôle des Taliban et/ou des mercenaires pakistanais.
Peut-être par les Taliban. Le peuple ne le permettra pas aux Pakistanais. Le Pakistan est notre ennemi.
Les talibans que tu vois, sont-ils 100 % afghans ? Sont-ils tous des Pachtounes ?
Quatre-vingt-dix-neuf pour-cent sont des Pachtounes d’Afghanistan et du Pakistan. Quelques personnes sont des Tadjiks afghans.
Veux-tu dire que tu as vu des Taliban pakistanais à Ishkashim ?
Quelques Taliban pakistanais sont venus ici. Mais ils sont partis à Kaboul.

Comment est la vie dans le Wakhan avec les Taliban ? Y es-tu allé depuis la mi-août ?
J’y suis allé. Les gens s’inquiètent pour l’avenir.

Toutes les femmes du Wakhan sont-elles obligées de porter la burqa ?
Les femmes n’ont plus le droit de travailler avec les hommes. Maintenant, il n’y a plus aucun service dans le corridor du Wakhan. Aucun traitement, aucun médicament à l’hôpital du Wakhan. La situation est très mauvaise.
Si les femmes se rendent quelque part, elles doivent porter la burqa, mais les Wakhis sont pauvres. Ils ne peuvent pas acheter ce vêtement.
[Ahmed a présenté le travail de sa femme, expliquant pourquoi elle n’est plus autorisée à travailler. Ceci n’est pas détaillé, ici, pour éviter son identification.]

Les femmes wakhies sont-elles autorisées à travailler à l’extérieur, dans les champs, avec le bétail, etc. ?
Elles doivent travailler. Il n’y a aucun autre moyen de subsistance.

Alors, elles sortent seules dehors, sans burqa ?
Oui. Mais elles se couvrent le visage.

Les écoles sont-elles ouvertes ?
Toutes les écoles sont fermées. L’université aussi.
Tous les services sont arrêtés ici.

Tous les services sont arrêtés sur ordre des talibans ?
Oui.

Ce n’est pas ce que nous entendons.
Tu te souviens de l’office de tourisme ? Voici le bureau du tourisme et du gouverneur d’Ishkashim. Ici il n’y a aucun média pour montrer cela au monde.
Voir les photos du bureau du gouverneur après la visite des Taliban
C’est le poste de police près de la frontière d’Ishkashim si tu t’en souviens.
Ils ont détruit tout le bureau d’Ishkashim.
Voir les photos du poste de police après visite des Taliban

4/...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe