Bernard Grua Bernard Grua 12 septembre 13:43
Je pense que tu devrais nous utiliser pour diffuser des informations à l’étranger. Mais nous devons nous assurer que tout ce que nous partageons est une information directe de ta part et que les photos sont prises par toi. Pas de seconde main.
Non, s’il te plaît, ne me mentionne pas, ils me tueront. Je suis en danger maintenant.
Bien sûr. Je ne citerai absolument pas ton nom, et même, je ne donnerai aucune indication permettant de t’identifier.
D’accord. Désolé, Bernard, je dois rentrer chez moi. Je suis près de la frontière tadjike, car j’utilise le réseau téléphonique tadjik pour Internet et ma batterie est presque déchargée.
OK Ahmed. Merci pour toutes les informations détaillées ! Pense-s-y : utilise-nous pour partager l’information avec le monde. Nous ferons de notre mieux. Nous sommes tellement désolés pour votre peuple. Nous voulons vous aider.
OK merci. Transmets-moi quelques informations sur le programme de visa d’immigration en France.
Les visas pour la France ? C’est un problème très difficile. Laisse-moi te demander. Tu es ismaelien [minorité chiite persécutée par les Taliban] ?
Oui.
Nous, Ismaéliens, sommes très peu nombreux en Afghanistan. Nous sommes en danger.
Sois très prudent. Assure-toi de ne pas avoir trop d’informations dans ton téléphone portable. Pense à la façon dont l’ISI (services secrets pakistanais) peut aider les talibans à surveiller les réseaux sociaux et les communications.
OK. Je sais que le gouvernement pakistanais aide directement les Taliban. Il y a deux semaines, le chef suprême des Talibans pakistanais s’est rendu à Ishkashim. Ils ont aussi visité la frontière avec des « voitures Balk » (Balk, la ville ?).

Discutons les jours prochains. Quand tu veux. Tous mes vœux pour ta famille.
Porte-toi bien. Désolé, de ne pas avoir de batteries pour te donner plus d’informations.

Ce sera pour plus tard. Ne t’inquiète pas.
D’accord

5/..

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe