lunatique 1er septembre 00:08

Oulala Rokotoarison, tu exagères : tout en préparant l’avenir pour que les urgences d’aujourd’hui ne soient plus des urgences de demain.

Si les urgences d’aujourd’hui sont encore des urgences demain, c’est qu’aujourd’hui ce ne sont pas des urgences.

Si je dois freiner en urgence et que je ne le fais pas, je ne le ferai pas demain, il y aura des morts...

Si je vais aux urgences de l’hôpital et que je ne suis pas soigné, l’urgence du lendemain sera de préparer mes obsèques.

Si au travail, je ne rends pas ce dossier urgent et que rien ne se passe d’embêtant puisqu’il reste tranquillement urgent (oh, l’oxymore !) jusqu’à la fin des temps, c’est qu’il n’est pas urgent, mais éternel.

Tu es un vrai marrant dans tes argumentations.

Je prends les plus légères, parce que pour certaines autres, tu fais dans le lourd, le lourdaud même.

A l’occasion, j’y reviendrai, comme cette proposition que tu fais de choisir le président en fonction de celui qui dit : c’est moi qui ai la plus grosse !

Vraiment, tu es le boss !

PS : Je sais, j’ai menti, j’ai dit que je ne lisais pas... Mais en vrai je n’ai pas lu, j’ai parcouru, et ça s’est mis à clignoter de partout...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe