tashrin 14 septembre 15:32

@sirocco

« C’est un droit [celui d’être soigné à l’hôpital] qui ne manquera pas d’être bientôt soumis à condition. » On peut effectivement le craindre

Et puis quoi encore ?

Ok mais dans ce cas, qu’on me rende mes cotisations puisqu’elles, elles ne sont pas soumises à condition. Et qu’on applique le même raisonnement à la cirrhose de nos alcoolos, à la maladie mentale du mec qui s’est gavé d’antidépresseurs pendant 25 ans, à la jambe cassée du mec qui fait du ski, aux maladies découlant de l’obésité morbide du mec qui bouffe n’importe comment, etc etc...
Pis du coup, qu’on me rende également tout ce qu’on me rackette pour financer l’education des mioches des autres (j’en ai pas), en échange, je veux bien payer pour les merdes de mon chien (mais du coup je ramasse plus...)
Bref, on abandonne la vie en société quoi


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe