Francis, agnotologue Francis, agnotologue 14 septembre 08:57

@Frederic Stephan

 
 Vous avez écrit :
 
’’Parler de la mort, c’est parler de la vie. Parler de la vie, c’est y trouver un sens. Et dans notre pays laïque, donner un sens à la vie est du ressort des religions et non pas du ressort de l’État.’’
 
Je vous répondrai par cette idée d’André Comte Sponville : « Il ne faut pas chercher du sens à la vie, mais du goût. »
 
 L’État macronien fait tout pour nous dégouter de la vie.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe