piquecul 18 septembre 07:18

Si quelques uns avaient encore des illusions sur nos « alliés Américains », voilà qui remet les pendules à l’heure. Jamais, je dis bien jamais, ces « alliés » n’ont oeuvrés que dans leurs seuls intérets et ce depuis leur guerre d’indépendance.

Aucuns de leurs actes n’est gratuits, seuls des benèts peuvent envisager une autre raison. 

Aujourd’hui, ce coup de pied au cul vient contrarier l’ambition politique de notre « président » dans le sens de son image comme candidat à la présidentielle. Un très mauvais point pour sa candidature et seulement pour celle ci. Le reste n’est que gesticulations. Les conciliabules entre gouvernants ne nous sont jamais évoqués soyons en sur.

Voyons donc ce que ce cinéma nous réserve.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe