Francis, agnotologue Francis, agnotologue 18 septembre 18:43

@doctorix, complotiste
 
 des brevets déposés depuis si longtemps sont forcément tombés dans le domaine public : c’est la règle, la durée maximale d’un brevet européen est de 20 ans à compter de la date de dépôt de la demande.
 
Et on ne peut pas dire que le procédé aurait été gardé secret : on ne peut pas breveter un procédé secret. Pas de révélation, pas de brevet, c’est le deal. En outre, on ne peut pas bloquer l’exploitation d’un brevet. Ce serait contraire aux principex des brevets.
 
Maintenant il n’est pas exclu qu’un inventeur cède son invention à un tiers qui ne l’exploitera pas : mais dans ce cas qui pourra dire que « ça marche » ? Personne.
 
La légende de l’énergie libre est fondée sur un argument en faveur du courant alternatif par opposition au courant continu le concurrent, un argument qui frappait les esprits de l’époque : la possibilité de transmettre de ’énergie électrique sans connexion filaire ! Il faut savoir que dans ce cas, l’énergie à produire par l’émetteur est au moins égale à celle qu’il doit fournir quand la connexion est filaire.
 
 Par exemple, les mobiles qui se rechargent par couplage de proximité : l’énergie transférée ne vient pas du néant : elle est perdue par le donneur au profit du receveur.
 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe