Étirév 9 octobre 2021 01:04

Felix qui potuit rerum cognoscere causas ! : Heureux celui qui peut connaître les causes premières des choses !
On s’est beaucoup occupé de la force et de la matière ; on a érigé, sur ces deux mots, des systèmes philosophiques plein de promesses. Cependant, on est resté sur le terrain des hypothèses ; on a entrevu des causes probables, on n’a rien affirmé. La philosophie nouvelle n’a apporté que des négations, ce qui a fait douter de sa valeur.
La force, c’est la matière en mouvement.
Pour fonder une doctrine nouvelle sur une méthode scientifique solide, il faut commencer par définir la « force » et la « matière », il faut savoir comment l’une sort de l’autre, quel est le mécanisme de ce changement d’état, quelles sont les causes qu’il fait naître, les effets qui en résultent.
C’est cette grande histoire de la force dans l’univers que vous trouverez ICI.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe