Jonas 21 octobre 2021 10:55

@zygzornifle
En plus de ces déclarations avérées , il faut aussi citer le poème nationaliste, valable partout ou les communautés musulmanes sont présentes,   du sultan Erdogan : " Les minarets seront nos baïonnettes, les coupoles nos casques , les mosquées nos casernes , les croyants nos soldat >> 

Cela vient d’être confirmé ,par l’ambassadeur d’Algérie en France , Mohammed Antar , qui considère , les immigrés Algériens , même naturalisés français comme les enfants de l’Algérie. 

<<  L’Algérie a besoin de tous ses enfants. Il est inadmissible que l’Algérie qui possède la plus grande communauté étrangère en France avec 18 consulats , ne puisse pas constituer un levier de commande pour intervenir non seulement dans la politique algérienne , mais aussi au niveau de la politique française >> 
L’Algérie aime bien ses enfants, mais loin de chez elle , comme elle le démontre en refusant les immigrés algériens que la France ne veut plus sur son territoire. 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe