perlseb 22 novembre 2021 17:23

@Ruut
Oui, vous avez tout à fait raison. Si un médicament contre le cancer diminue le nombre de cancers (efficace donc ?) mais tue beaucoup plus de personnes par AVC, son bénéfice-risque devient négatif. Mais on peut statistiquement le considérer efficace contre le cancer.

Pour répondre sur les vaccins Covid, ils sont globalement mauvais pour la santé (peut-être légèrement efficaces contre le Covid, mais avec tellement d’autres problèmes que le bilan global est négatif). Voir la page 90 de ce lien, que je place après :

« De nombreux domaines de la médecine, l’oncologie par exemple, ont abandonné l’utilisation de critères d’évaluation spécifiques à une maladie pour le critère d’évaluation principal des essais cliniques pivots (décès par cancer par exemple) et ont adopté « la mortalité ou la morbidité toutes causes » comme critère d’évaluation scientifique approprié d’un essai clinique [...]

Les données d’essais cliniques pivots des 3 vaccins COVID-19 commercialisés ont été réanalysées en utilisant « toutes causes de morbidité grave », une mesure scientifique de la santé, comme critère principal [...]

Les résultats prouvent qu’aucun des vaccins n’apporte de bénéfice pour la santé et tous les essais pivots montrent une augmentation statistiquement significative de la « morbidité sévère toutes causes confondues » dans le groupe vacciné par rapport au groupe placebo.

Le groupe immunisé Moderna a subi 3 042 événements plus graves que le groupe témoin (p = 0,00001).

Les données de Pfizer étaient grossièrement incomplètes, mais les données fournies ont montré que le groupe de vaccination a subi 90 événements plus graves que le groupe témoin (p = 0,000014), en n’incluant que les événements indésirables « non sollicités ».

Le groupe immunisé Janssen a subi 264 événements plus graves que le groupe témoin (p = 0,00001).[...]

Sur la base de ces données, il est presque certain que la vaccination de masse contre le COVID-19 nuit à la santé de la population en général. Les principes scientifiques dictent que la vaccination de masse avec les vaccins COVID-19 doit être arrêtée immédiatement car nous sommes confrontés à une catastrophe de santé publique induite par les vaccins »



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe