véronique 24 novembre 2021 08:12

@Eric F

Peut-être que l’épidémie de covid n’est pas suffisante réellement pour justifier les mesures sanitaires prises. 
Et peut-être que dans ce cas ce sont les mesures prises qui ont causé une bonne partie de la surmortalité, ces mesures constituant la seule différence notable par rapport aux années précédentes.
Il n’y aurait donc pas à la fois un virus mortel et des mauvaises décisions, mais uniquement des mauvaises décisions (dans un contexte sanitaire tel que ce qu’on connait habituellement avec ses épisodes de surmortalité hivernaux plus ou moins importants).
Si cette dernière hypothèse est exacte, ce qui correspond à ce que les tenants de la thèse officielle appellent « nier l’épidémie », toute la politique sanitaire s’effondre. D’où les injonctions répétitives pour que la population croit à la réalité d’une terrible épidémie ultra-mortelle.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe