Jonas 20 décembre 2021 19:11

A l’auteur , 

Le dictateur Bachar al-Assad est le président d’une Syrie en ruine. Il ne contrôle que 70% de son pays.  Les frontières sont un marqueur important de la souveraineté d’un pays.

L’armée du dictateur syrien ne contrôle que la frontière qui sépare la Syrie de la Jordanie et un bout du Liban. Le reste est sous celui , de la Russie , l’Iran et la Turquie à travers leurs alliés des zones du territoire Syrien.

Même l’espace aérien, le dictateur sanguinaire est incapable de le contrôler, puisque les avions israéliens peuvent bombarder des cibles en Syrie à tout moment. 

Sa victoire est à la Pyrrhus. Plus de 500 000 morts ( sans compter les centaines de milliers de blessés a vie ) 5,6 millions de personnes ont quitté le pays, et selon les Nations unies plus de 7 millions de déplacés internes. 

Une école sur trois est endommagée et moins de la moitié des hôpitaux, cliniques et dispensaires sont en état de fonctionner. Plus 7% du parc immobilier est détruit et 20% détérioré. La plupart des dégâts ont touché des habitations. Le PIB de la Syrie du dictateur Bachar al-Assad est passé de 60 milliards de dollars en 2010 à 20 millards a fin 2019.

La reconstruction de la Syrie demandera des années et coutera 400 milliards de dollars. Ce n’est ni la Russie , ni l’Iran qui sont capables de mobiliser cette somme. Alors ? 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe