ETTORE ETTORE 15 janvier 15:50

nemesis@

Le « faiseur de veuve », ne doit pas être le seul à être incriminé.

Faut quand même savoir, que cet engin à été modifié comme pas possible, pour correspondre aux attentes de la Luftwaffe.

A force, vous faites d’un avion, un fer à repasser !

Mais l’entêtement des autorités militaires à laisser perdurer le massacre de ses pilotes, n’est pas excusable.

Certainement, une ancienne caste d’officiers supérieurs, ou de politiciens véreux, 

(peut être corrompus) qui ne voulaient pas se dédire de leurs prérogatives de commande-ment, et qui ont sacrifié, par aveuglement , tout comme leur dignité, 300 pilotes plantés au sol .

300 PILOTES qui s’écrasent avec le même engin !

Cela me fait penser à la bâtardise, de la waxxination et de ses conséquences inaliénables .


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe