Legestr glaz Legestr glaz 16 janvier 09:48

@nono le simplet

Parce que vous, nono le simplet, avez vu passer des études qui montrent l’efficacité de ces injections ? 

Sortez les qu’on les examine ! chiche ? 

Parce que l’anticorps spike, que produit l’organisme à la suite de l’injection, est « spécifique » à l’antigène spike. Et les IgG anti-spike sont « spécifiques » à la protéine spike. 

Mais les épitopes des protéines d’enveloppe des virus mutants actuels sont différents de ceux de la protéine spike du SARS-COV2. Et, par conséquent, les anticorps qui sont produits par l’organisme à la suite des injections(1ère, 2ème, 3ème) sont totalement « inefficaces » contre les antigènes des nouveaux variants. C’est ça la « réalité ». 

Ces injections sont totalement inutiles aujourd’hui, elles sont « obsolètes » compte tenu de la « spécificité » des immunoglobulines IgG pour un antigène donné et de la grande variabilité des protéines de pointe des coronavirus à la suite de mutations successives !

« Il existe maintenant des preuves claires de l’antigénicité changeante de la protéine de pointe du SRAS-CoV-2 et des changements d’acides aminés qui affectent la neutralisation des anticorps. Les substitutions et les délétions d’acides aminés de pointe qui ont un impact sur les anticorps neutralisants sont présentes à des fréquences importantes dans la population mondiale de virus, et il existe de nouvelles preuves de variantes présentant une résistance à l’immunité médiée par les anticorps provoquée par les vaccins. »

https://www.nature.com/articles/s41579-021-00573-0

L’escroquerie et la mystification ont assez duré ! Ces injections sont totalement inefficaces ! Elles ne servent à rien, même chez les personnes dites « à risque » ! Il y aurait bien d’autres stratégies pour protéger les personnes à risque que de faire croire en « l’efficacité » de ces injections qui sont parfaitement inutiles !


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe