SilentArrow 23 février 07:45

@Pierre Sarramagnan-Souchier

France n’est pas moins dépendante de l’étranger pour ses approvisionnements en uranium que pour ceux du gaz et du pétrole


C’est vrai, mais ce ne sont pas les mêmes pays, et la diversité des sources est en elle-même une sorte de sécurité.

De plus, l’uranium naturel ne contient même pas 1% d’uranium 235 fissible et utilisable. Le reste, principalement l’uranium 238 n’est pas fissible.

Pas fissible, mais fertile, c’est-à-dire qu’il peut être transformé en isotope fissible et le sera probablement dans le futur. Ces immenses stocks d’uranium 238 que la France possède pourront donc une jour être utilisés pour produire de l’énergie.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe