Pierre Pierre 3 mai 2022 11:36

@Massada
Vous avancer les arguments qu’on peut voir et écouter sur BFMTV, LCI, FRANCE 24 etc. Personnellement, je ne suis pas aussi sûr que les experts occidentaux soient infaillibles sinon je ne vois pourquoi, à l’exception des Malouines, ils n’ont pas gagné une guerre depuis 1945.
Voici juste quelque remarques vue de l’autre camp.

  • Surestimé son armée ? Je ne crois pas. Il avait sans doute des informations le laissant croire que l’armée ukrainienne renverserait Zelenski. Cela ne s’est pas produit et il s’est retiré de Kiev. Avec à peine 100 000 hommes il n’avait pas une armée dimensionné pour occuper un pays comme l’Ukraine. En comparaison, en 1939, 1 500 000 soldats allemands avaient envahit la Pologne, un pays à l’époque trois fois plus petit.
  • Les armes, l’assistance, le soutient politique, c’est bien mais il faut des hommes pour utiliser les armes. Il y a des milliers de soldats ukrainiens qui se sont rendus et apparemment leur moral frise le zéro. Les officiers les abandonnent, des régiments sont décimés par l’artillerie et les blindés et les conscrits ne sont pas très motivés pour mourir pour la patrie.
  • Il y a l’objectif politique et l’objectif militaire. Il n’est pas nécessaire d’atteindre l’objectif militaire si on atteint l’objectif politique. Pour rappel, l’objectif politique est l’indépendance du Donbass (et maintenant sans doute aussi du sud de l’Ukraine mais cela, on verra), un statut neutre pour l’Ukraine (non adhésion à l’OTAN), la dénazification du pays, et le statut de langue officielle pour le russe dans l’est et le centre du pays. Pour le moment l’objectif politique ne pourra être atteint que par des moyens militaires mais de plus en plus d’Ukrainiens comprennent qu’il faut négocier avant que tout le pays ne soit complétement détruit.
  • La Russie va morfler dans les prochaines années, c’est sûr. L’Union européenne aussi mais la Russie a les matières premières et une industrie pour s’en sortir. De plus, elle pourrait survivre en autarcie et être aidée par ses grands voisins asiatiques pour ce qu’il lui manque. Et l’Union européenne... ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe