Michel DROUET Michel DROUET 21 juin 13:04

@Soucougnan
Pour rappel, deux ou trois jours avant le scrutin les « instituts » de sondage donnaient pour certains une « fourchette haute » à 300 députés LAREM...
Alors que penser des sondages ?
Mais comme vous le dites, la main invisible du marché va nous régler tout ça en deux coups de cuiller à peau, avec des subventions publiques comme d’habitude comme pour le renflouement des banques lors de la crise des subprimes.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe