Attila Attila 22 juin 16:35

« Quant aux abstentionnistes, ils seraient encore plus nombreux et désabusés. »

C’est parce qu’ils sont désabusés qu’ils s’abstiennent. On les comprends vu l’effroyable nullité de l’offre politique : il n’y a plus que des profiteurs pour un poste et qui s’en foutent des français à quelques exceptions près.

Ce n’est pas le mode de scrutin qui provoque l’abstention mais largement l’absence de parti et de candidats en qui ces électeurs pourraient avoir confiance pour s’attaquer à résoudre les problèmes du pays.

.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe