titi titi 22 juin 22:52

@L’auteur

"Mais au moins, Macron ne pourra plus aller faire le coq en Ukraine, mépriser nos alliés traditionnels ou aligner la France sur l’étranger au prétexte d’être un parfait « européen ».

"

Sur ce point vous avez tort : d’après la constitution, ces sujets sont bien du ressort du chef de l’état.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe