Jean Keim Jean Keim 24 juin 08:43

Il ne faut pas confondre la forme et le fond.

Pour la forme, un singe et un humain suggèrent que pour leur apparence ils ont emprunté en quelque sorte un même moule, la ‘nature’ est économe dans ses dépenses, il y a d’autres exemples comme le requin et le dauphin qui se ressemblent et pourtant ils n’ont aucun point commun sinon celui de vivre dans un même milieu.

Quand au fond, c’est une autre histoire qui se décline en une myriade de versions, à chacune sa genèse qui vient se loger dans une cosmogonie, pour la majorité des êtres humains leurs croyances viennent de leur milieu culturel, il est possible qu’à l’origine de chaque système il y eut une authentique révélation, mais une fois sa source disparue, les suiveurs l’ont arrangée suivant leur entendement et surtout leur convenance, il y a un exemple fameux, d’un simple ‘aimez vous les uns les autre’ les hommes en ont fait le Vatican.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe