CATAPULTE CATAPULTE 26 juin 20:53

@nono le simplet
.

dans le Donbass missiles de croisière qui ont tué 80 polonais


.
D’une part, les Russes n’ont plus les moyens de frappes de haute précision. On l’a vu ce vendredi à Kiev avec un tir à 250 mètres de la cible, sur un immeuble civil.
D’autre part, s’agissant d’une frappe à distance, la Russie n’est pas en mesure d’établir un bilan. Et l’Ukraine n’en a pas communiqué. La Russie a déjà prétendu par le passé avoir détruit des dépôts d’armes là ou il n’y avait rien à détruire. Et on croit savoir aujourd’hui que les armes fournies par l’Occident sont stockées sur le territoire de l’Otan, aux abords de la frontière Ukrainienne, pour n’être acheminées sur le front qu’à la dernière minute, en fonction des besoin là-bas... Une info difficile à obtenir pour des raisons évidentes...
Enfin, les effectifs sont toujours très réduits aux abords des dépôts d’armes. On ne risque pas les pertes humaines en y stockant aussi les soldats. Des soldats qui y seraient bien inutiles et qui faciliteraient malgré eux le repérage des dépôts par l’ennemi. Le bilan communiqué par le ministère russe est donc purement fantaisiste, surtout sur l’identité des mercenaires prétendument polonais... Une invention sans doute destinée à enfoncer le clou en suite des déclarations hostiles de la Russie à l’encontre de la Pologne et le retrait par les autorités russes du drapeau polonais du Mémorial de Katyn cette semaine... Une surenchère de messages hostile destinés à faire monter la tension dans la région balte.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe