PascalDemoriane 23 juin 12:02

Cher M.Bouchard
vous pêchez peut-être par excès de compétence et de finesse !

« M. Macron a en effet très probablement raté la formidable occasion » démontrez-vous. Oui mais comme vous le dites « ce type de choix politique suppose finesse et intelligence (ce dont il est manifestement dépourvu) ».

Je crains donc qu’il n’y ait pas de piège à rat chez les rats, pas de « raté » dans l’action d’un rat sans rat-ionalité constructive collective.
Je crains que nous n’ayons pas assez mesuré l’ampleur et la profondeur foncièrement destructrice de cette caste mutante post-historique.

Les considérations sur les dernières élections et les reconfigurations parlementaires, les prétendus rapports de forces politiques en cours me semblent à cet égard, d’une naïveté déconcertante : comme si nous étions encore dans un état de droit républicain offrant matière à débats et manoeuvres... tout cela me semble illusoire après l’expérience orwelienne de la séquence plandémique pseudocovidienne (on oubli vite ! ) et des divers métastases de ce type de cancers techno-sociaux généralisés qui s’annoncent .


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe