xana 2 juillet 2022 15:56

En premier lieu, sachez que nous ne sommes pas en « démocratie ». Nous ne l’avons jamais été, mais on a fait miroiter cette notion au peuple quand on a supprimé la royauté. Nous sommes plutôt dans une dictature dont le titulaire est proposé par ceux qui vont l’utiliser, et « élu » dans un système truqué pour que le peuple croie l’avoir réellement élu.

En second lieu, il ne vous aura pas échappé que l’immense majorité de ceux qui s’expriment semble craindre de prendre des responsabilités, et que ces gens sont soulagés de voir le dictateur remporter les « élections », car ainsi ils pourront continuer à critiquer sans avoir à se retrousser les manches.

Essayez, si vous n’en êtes pas convaincu, de lancer l’idée d’une « vraie démocratie », ici, sur ce forum. Essayez donc. Entre ceux qui vous diront « Ca n’a jamais marché, donc ça ne marchera jamais » (on disait la même chose au sujet du vol des plus lourds que l’air, jusqu’à l’apparition des premiers avions) et ceux qui ne veulent pas entendre parler de l’avis du citoyen lambda, à leur avis trop imbécile pour voter des lois, vous comprendrez qu’au fond la « démocratie » pour ces gens-là ce serait jeter des perles aux cochons.

Moi je suis évidemment partisan d’une vraie démocratie, pour laquelle j’ai listé un grand nombre de recommandations de bon sens. Mais à quoi bon peaufiner un système de gouvernement dont personne ne veut ? Un gouvernement où la corruption ne pourrait pas s’exercer, alors qu’il y a tellement d’intérêts en jeu ? Il y a bien sûr des gens comme moi qui ont cherché et trouvé des solutions, mais que faire si notre peuple préfère les filouteries, même à leurs dépens ?


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe