Fergus Fergus 5 août 11:46

Bonjour, Séraphin Lampion

Je connais le familistère de Guise et les « cités radieuses » de Briey et Marseille, et les motivations de leurs promoteurs.
En revanche, je ne connaissais pas cette histoire de Saint-Dié. Merci à vous de l’avoir évoquée.
Le projet de Ledoux pour la Saline royale d’Arc-et-Senans (partiellement réalisé) relevait également d’une forme d’utopie. L’ensemble construit est magnifique !


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe