Clark Kent Séraphin Lampion 2 août 08:20

@Séraphin Lampion

« Ni judaïsme, ni hellénisme, ni syncrétisme ne sont des concepts utilisables pour caractériser l’Antiquité : ce sont des rétroprojections anachroniques de notions qui s’élaborèrent précisément au cours du processus d’émergence du christianisme. Les utiliser pour étudier cette période, c’est prendre le résultat pour le processus, et, d’une certaine manière, redire l’histoire écrite par les vainqueurs. Aussi vaut-il mieux privilégier ce concept d’hybridité, de co-production en antagonisme et mimétisme, de co-engendrement de deux religions qui viennent au monde de manière conjointe. »

lien


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe