Francis, agnotologue Francis, agnotologue 3 août 15:29

@Pangloss
 
 ’’pour un agnostique c’est une contingence. Cependant pour comprendre le sens que lui en donne Nietzsche il faut faire la différence entre l’agnosticisme et l’athéisme.’’
 
Hum ... Je ne suis pas sûr que nous parlions de la même chose.

Quand je dis contingences, je parle ici de l’homme et de dieu ou plus exactement de l’idée humaine de dieu. Je dis que l’idée de dieu relève de la contingence : il nous faut faire avec, n’en déplaise aux athées.
 
« L’homme, erreur de dieu » c’est une absurdité quel que soit le point de vue : pour un athée c’est évident, mais pour un croyant, le dire c’est un reniement de sa foi.
 
 Pour un agnostique c’est peut-être du grain à moudre ...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe