LeMerou 2 août 18:42

@rosemar

Ma chère, le 30 juin à minuit de chaque année tout le monde se fout de tout.
L’écolo-bobo va prendre un easy-jet pour aller loin et ensuite prêcher à ses semblables qu’il faut vivre comme ceux qu’il a côtoyé avec ses yeux de touriste.

Même les syndicats, qui avant cette date fatidique haranguaient les foules, prédisant une catastrophe, hurlaient contre une situation inacceptable, se taisent et reprennent leur activités à la rentrée.

Le citoyen lambda, n’a qu’un rêve le lendemain, « vacancer » smiley peut importe le coût,
(ce n’est qu’une fois par an !!!!!) l’ensemble des problèmes sont reportés à la rentrée, toujours difficile. 2 mois pendant lesquels les « gens » oublient tout, font le vide.

Et à la rentrée, la grogne revient, le monde de l’enseignement fait sa traditionnelle grêve toujours pour les mêmes raisons, le monde du rail enchaîne, le citoyen s’insurge, conteste, critique, même si il n’a pas exprimé son opinion pour des raisons plus ou moins fallacieuses. 
Bref le 1er septembre le cirque reprend. The show must go-on...

Certes, concernant l’environnement, il peut y avoir quelques pensées émues, mais l’essentiel sont les émotions partagées si futiles soient elles, surchargeant les réseaux sociaux et tous les serveurs de la planète pendant cette période, puis selon un schéma bien organisé, et entretenu, c’est ensuite les soldes, la noël, le réveillon, le ski et à nouveau ont prépare les vacances.
L’est pas belle la vie.

Quant à l’environnement....

C’est comme toujours, Mais que fait le Gouvernement ??? Comme des moutons, la majorité attends qu’on leur dise ce qui tient du bon sens. 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe