L’unique problème de cette époque est la surpopulation dans le monde. Un brocanteur me disait : les objets n’ont plus de valeur car il y en a trop. Idem pour l’humain. Plus il y en a moins on attachera de l’importance à ceux-ci et le cynisme gagnera du terrain. Seules les « stars » font encore parler d’elles. Les parents de l’enfant en mort cérébrales font pitié... Voilà ce que sera le monde de demain. Un ratage total


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe