titi titi 2 août 22:07

@Yaurrick

"l’on a JAMAIS remis en cause le fonctionnement et l’obésité de l’état.

"

C’est parce que le service de la dette reste relativement constant et essentiellement constitué des intérêts des prêts à 13-15% des années 80.
Plus le temps passe, plus ils s’éteignent, alors que les prêts nouvellement souscrits sont à des taux bas voire négatif.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe