jjwaDal jjwaDal 4 août 17:39

@sylvain
Non seulement la Russie est un composant essentiel pour l’économie mondiale actuelle (énergie et métaux par ex) mais c’est surtout avec l’évolution en cours du climat et de leur agriculture, le premier grenier à céréales de la planète et une planète qui va avoir de plus en plus de mal à se nourrir.
Ce serait notablement renforcé si ce qui se prépare est une annexion pure et simple de tout ce qui est à l’Est du Dniepr.
Aucun Etat ne peut fonctionner si sa population ne mange pas à sa faim et de nombreux pays ne peuvent et ne pourrons pas produire chez eux la nourriture dont ils ont besoin, pas seulement parce que les organisations de mise en servitude (au service des intérêts US) ont fait et font ce qu’il faut pour (FMI et BM déjà) mais parce qu’ils n’ont pas la ressource en eau pour ça.
Actuellement aucun pays n’a envie de se trouver sur la liste des pays « hostiles » à la Russie pour cette raison de « realpolitik » basique. Pas d’émeutes de la faim pour commencer.
Mais si la Russie a été un grand prédateur pour s’étendre jusqu’en Asie, elle n’a jamais colonisé l’Afrique, le continent américain, jamais essayé d’asservir l’Inde ou la Chine, jamais bombardé au napalm dans le sud est asiatique, etc... Donc l’imaginaire des autres pays quand ils comparent leur histoire avec les européens/USA et la Russie n’est forcément pas la même.
Beaucoup de pays ont encore « mal au cul » d’avoir croisé les européens, la Russie n’est jamais intervenu chez eux... Cela fait une double raison pour expliquer leur position actuelle.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe