Pie 3,14 3 août 13:03

On voit là les limites du pacifisme. Il faudrait laisser la Russie envahir l’Ukraine afin de garantir la paix mondiale et espérer ensuite que les russes sous la pression internationale envisagent des solutions viables pour les ukrainiens.

C’est exactement le même discours que tenait le mouvement pacifiste très puissant pendant l’entre-deux-guerres. Traumatisés par le carnage de 14/18 beaucoup pensaient qu’il fallait laisser l’Allemagne annexer les territoires germanophones et qu’ensuite les choses se calmeraient.

On ne prépare pas la paix en sous estimant l’agresseur.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe