Moi ex-adhérent 3 août 17:07

La France a l’énorme avantage de pouvoir tout dire, de tout raconter, même et surtout de juger. Ainsi on a le droit de tout critiquer, c’est facile quand on oublie quelques détails. D’après l’auteure, la France dirigée par De Gaulle, l’aurait été d’une main de fer, « car De Gaulle transformait le suffrage universel en plébiscite, il s’agit d’une forme avancée de despotisme » sauf que lorsqu’il perdit le sien et dernier, le soir même, il annonçait comme promis de quitter immédiatement ses fonctions. Drôle de dictature ? Quant à lui imputer les abus des successeurs, cela me parait abusif !

Pour finir par une note optimiste, que propose Nicole comme système meilleur ?

Comme disait ma grand-mère La critique est facile, mais l’art est difficile


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe