perlseb 5 août 16:28

On ne peut pas être contre les carnivores. Dans la nature, ils participent à la limitation de la souffrance. Toutes les espèces ont tendance à se reproduire sans limite (l’homme inclus) jusqu’à ce que la nourriture vienne à manquer. Avoir un prédateur permet de limiter la population et limite donc la faim et ses souffrances. Seuls les prédateurs APEX se trouvent alors confrontés à la faim (ça en fait moins, donc ça limite globalement la souffrance).

Et c’est cela qu’il faut souligner : l’homme, au contraire, augmente terriblement la souffrance des bêtes qu’ils consomment. La plupart des cochons ne voient même plus la lumière naturelle, vivent leur vie dans un univers concentrationnaire et certains sont parfois jetés à la poubelle sans être mangés (souffrances maximales pour un gain nul).

Je ne suis pas contre la consommation de viande, mais il faudrait le faire avec morale. Tous les animaux que l’on consomme devraient avoir vécu libre, comme la gazelle qui se fait tuer par un lion : elle n’a jamais été enfermée, privée de sa liberté.

Donc je ne mange plus de viande à cause de cette souffrance maximale que l’on impose aux bêtes.

Si des aliens débarquaient sur terre, tous ceux qui acceptent l’élevage devraient accepter que les aliens puissent nous élever dans des cages pour nous consommer. Je demande juste aux aliens de nous consommer sans nous avoir enfermés (en nous laissant libres), ça à l’air peu comme demande, mais ça fait une vie de différence.

Mais si les hommes avaient de la morale, le monde n’aurait strictement rien à voir avec celui-ci.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe