Deux horloges à retardement apparaissent : Quand Alexia donnera-t-elle naissance à son bébé de voiture, et quand Vincent réalisera-t-il qui est réellement cette personne ? A la fin de Titane, les deux horloges sonnent leur alarme, mais avec des résultats inattendus.

Le corps d’Alexia ne peut plus contenir ce bébé-voiture. Son estomac se gonfle, sa peau se brise pour révéler une version en titane d’un squelette. Ses seins et ses organes génitaux commencent à sécréter une sorte d’huile de moteur. Et tout cela se passe sous les yeux de Vincent, qui ne peut plus croire qu’il s’agit d’Adrien, son fils disparu.

Mais, gentiment, Vincent accepte son identité réelle et la vérité qu’elle est en train d’accoucher. Il continue à s’occuper d’elle d’une manière à la fois psychosexuelle et paternelle, lui ordonnant de s’allonger sur le lit et de pousser son bébé. Mais l’expérience tue Alexia. Alors qu’elle gît, décédée et détériorée, sur le lit de Vincent, celui-ci tient ce nouvel enfant. Son « petit-fils ». Et il promet de s’en occuper. Et Titane prend fin, et tous les spectateurs se tournent les uns vers les autres et crient « Ahhhhh ! ».


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe